Les trois règles d’or de l’agencement d’espace professionnel

L’une des principales raisons d’épanouissement des employés n’est autre que leurs espaces de travail. Mise à part une bonne ambiance, des collègues amicaux et sympas, un patron compréhensif et bien d’autres choses, il a été prouvé que l’espace de travail est d’une grande importance pour le développement d’une entreprise. Une espace bien aérée, calme, sans objets encombrants, un endroit convivial avec des meubles confortables, il n’y a rien de mieux pour travailler. Cependant, pour l’agencement d’espace professionnel, il faudrait suivre quelques règles.

Une surface minimale par poste de travail.

Pour l’agencement d’espace professionnel, il faudrait suivre quelques règles. La première c’est de prendre en considération la surface minimale que doit posséder chaque employé. Même avec des bureaux open-space, chaque employé doit avoir un plan de travail qui lui est attribué. Cela est vraiment nécessaire pour éviter les dossiers et les affaires qui s’entassent sur une table, autrement dit, c’est pour éviter le désordre. Avec cela, chacun aura son propre rangement. Enlevez de la tête l’idée de faire entrer le maximum de personne dans une pièce. Soyez compréhensif et éviter de trop remplir une salle. Pour ce faire, il y a les dimensions minimales à respecter pour l’espace de travail d’une personne. Chaque travailleur a besoin d’une surface d’au moins 12m2 à 15m2 avec 1,20 m de longueur et environ 80 cm de largeur. Ces normes sont très importantes pour le bien-être des employés.

Restez attentif à l’environnement du travail.

Pour l’agencement d’espace professionnel, il faudrait aussi rester attentif à l’environnement du travail. Ceci dit qu’il faudrait prendre en compte le bruit et la lumière. N’hésitez pas à déplacer les meubles s’il le faut. Favorisez la lumière naturelle. Chaque personne a besoin d’une lumière naturelle car c’est de la vitamine gratuite et cela a aussi un impact psychologique. Le bruit est une réelle source de perturbation. Cependant, vous devriez minimaliser les meubles bruyants comme les chaises à roulette, les tables qui grincent, etc.

Choisissez bien l’immobilier.

Pour que l’agencement de votre espace professionnel soit un succès, choisissez avec soin les immobiliers. Trouvez des meubles ergonomiques, c’est-à-dire des meubles qui sont flexibles et qui peuvent s’adapter facilement aux mouvements des employés. Privilégiez les petits coins détente pour permettre aux employés de se détendre durant leurs pauses. Choisissez des meubles qui sont confortables. Pour ne pas trop encombrer une pièce, évitez de choisir les meubles qui prennent beaucoup de place. Il est préférable d’opter pour des meubles larges mais qui n’occupent pas des allées ou des couloirs.

12 conseils pour optimiser l’aménagement d’un bureau professionnel
Table de réunion, 5 conseils pour bien choisir